Je vous propose aujourd’hui une recette gourmande de FONDANTS AU CHOCOLAT.

Suite à un sondage éclair sur mon compte Instagram, vous avez été nombreux (et unanimes) sur le fait que cette recette vous intéresse !

Une recette de “fondant sanS gluten”, c’est mieux …

POINT PLAISIR

Je souhaiterais avant tout vous parler du PLAISIR. Il est important, je dirais même qu’il est presque obligatoire de se faire plaisir en mangeant.

Dans ma pratique et mes accompagnements nutritionnels, je rencontre beaucoup trop de personnes mangeant par habitude “parce que c’est l’heure de manger”, “parce qu’après j’aurai faim” … Je ne vous dis qu’une chose : ne mangez pas si vous n’avez pas faim.

Oui, bien entendu, il est essentiel de manger, c’est un besoin physiologique. Mais notre société, toujours plus active et nous demandant en permanence de rester connecté nous déconnecte finalement de nos sensations essentielles : la faim, le rassasiement, la satiété et le plaisir.

Se faire plaisir en mangeant est essentiel : et oui, l’on peut se faire plaisir avec des choses simples (des salades composées, des crudités, des fruits frais à croquer). Se faire plaisir ne doit pas rimer avec se faire un “cheat-meal”, terme qui à mon sens ne fait pas partie d’un rééquilibrage alimentaire et d’une alimentation saine.

Ce fondant au chocolat que je vous propose aujourd’hui et qui vous fait tant envie, dégustez-le avec une envie folle, sans frustration aucune, et vous verrez qu’il ne laissera aucune trace sur votre silhouette ! Manger équilibré signifie manger varié et avec plaisir !

Pourquoi ? Car c’est cette frustration qui vous embête finalement … ainsi que ce cercle-vicieux : Cassandra amène ses supers fondants au chocolat. Qu’est ce que je fais ? Privation (je ne dois pas manger de fondant au chocolat, ce n’est pas dans ma diet et il contient beaucoup trop de calories) > frustration (j’en aurai bien mangé quand même, surtout que Rémi ne se prive pas pour en manger devant moi !) > craquage (aller, rien qu’un petit bout,  je ne mangerai des haricots verts au diner) … (oh … au point où j’en suis, je vais en manger deux, je ferai plus de sport ce soir) > culpabilité (je suis nulle, incapable de suivre mon régime, on voit déjà le gras du fondant qui se pose sur mes hanches…) > privation (du coup je ne vais pas manger ce soir et boire seulement une tisane détox) et ainsi de suite.

Ce n’est pas très fun de manger comme cela, non ?

Je vous propose donc de vous faire plaisir afin de suivre ce cercle vertueux : Cassandra amène ses supers fondants au chocolat. Qu’est ce que je fais ? J’écoute mes sensations (j’ai faim ? j’en ai envie ? ces fondants me font-ils plaisir ?) > Deux solutions : Non, je n’en veux pas (je m’écoute, je reste en accord avec mes valeurs même si Cassandra me force la main et je refuse poliment d’en manger pour le moment). Oui, j’en veux (j’ai le droit de manger ce gâteau car cela me faire plaisir) > dégustation (je prends le temps de manger ce fondant en pleine conscience : je le sens, je le regarde, je goûte les textures, je le savoure …) > acceptation (je me suis régalé.e, c’était super, j’ai passé un excellent moment) > j’écoute mes sensations (19h30 : heure du repas ? Non, je n’ai pas encore faim, je mangerai plus tard) et ainsi de suite.

N’est-il pas plus sympathique au quotidien ce schéma-ci ?

 

Si, après toutes ces lignes vous avez toujours envie de ces fondants chocolat sans gluten, voici la recette …

Ingrédients :

  • 4 oeufs
  • 30g de sucre non raffiné
  • 60g de beurre
  • 200g de chocolat noir
  • 70g de farine de châtaigne ou tout autre farine

Marche à suivre :

1/ Préchauffer le four à 210°C.

2/ Dans un saladier, battez les œufs avec le sucre jusqu’au blanchissement du mélange.

3/ Faites fondre le beurre avec le chocolat noir dans une casserole à feu doux.

4/ Ajoutez dans la préparation oeufs-sucre, le mélange beurre-chocolat et ajoutez progressivement la farine.

5/ Mélangez le tout jusqu’à obtention d’une pâte homogène.

6/ Versez la préparation dans des moules à muffins individuels et enfournez durant 10minutes (la cuisson est à bien surveiller pour obtenir de petits cœurs fondants).

Fondants chocolat sans gluten

Servez les fondants chocolat directement avec un coulis de fruits (fruits rouges, fraises, mangue…), un fruit de la passion ou autre fruit frais, une crème anglaise ou une chantilly  pour les plus gourmands …

Cassandra Bugli

Author Cassandra Bugli

More posts by Cassandra Bugli

Leave a Reply